Actualité

En thérapie saison 2 : Les coulisses de la série

En thérapie

En 2021, la série En thérapie a fait un carton sur la chaîne Arte. En effet, la carrière du psychanalyste Dayan n’aura laissé aucun téléspectateur indifférent. La première saison a enregistré en 2021 plus de 54 millions de vues. La Saison 2 de la série était donc très attendue. On vous amène dans les coulisses de cet opus qui aura été également un succès à son tour.

En thérapie : la série au grand succès d’origine israélienne

En thérapie n’est que l’adaptation de la série israélienne Be Tipul. Produite par Éric Toledano et Olivier Nakache, la première saison de la série a eu un grand succès. Diffusée en 2021, l’audience état estimé à 54 millions.

Lire également : 3 façons de brûler des calories en marchant pendant une heure

La série retrace l’histoire d’un psychanalyste en la personne de Dayan Philippe. Il accompagne au quotidien des patients ayant vécu d’une manière ou d’une autre des événements traumatisants, à l’instar de Charlie Hebdo et ceux liés au Bataclan. Le jeu d’acteur très inspiré des patients a participé au succès de cet opus.

Dans les coulisses de la saison 2

En thérapie

A lire aussi : L’hygiène dans les établissements de santé : une question de priorité

Si la première saison était un véritable succès, il fallait sans doute que le second opus soit à la hauteur. Voici quelques anecdotes que vous ne saviez sûrement pas sur la saison 2 de la série En thérapie.

Elle a failli ne jamais exister

La saison 2 de la série est diffusée chaque jeudi à partir du 7 avril 2022 sur la plateforme Arte. Son audience hallucinante est un record. En effet, environ trois semaines après sa diffusion, soit en fin avril, la saison 2 comptabilise 20 millions de visionnage. Mais en réalité, les producteurs auraient pu bien passer à côté d’une telle réussite puisque la saison 2 a failli ne jamais exister.

Eric Toledano et Olivier Nakache expliquent qu’ils sont plus portés vers le cinéma. Ils avaient néanmoins la volonté de produire une saison 2, même si cela ne les inspirait pas vraiment. Les scénaristes étaient alors en plein dans l’écriture de la deuxième saison qu’ils auraient bien pu délaisser que la réussite du premier opus est observée.

C’était alors un coup de pression auquel il fallait faire face. Le but était de proposer un contenu qualitatif sans pour autant copier sur la première saison. C’est alors que les producteurs ont eu l’idée de s’inspirer du Covid et donc de son impact sur la santé mentale de la population.

Un ultimatum de 9 mois pour écrire les 35 épisodes

Tout comme la première saison, la seconde était également composée de 35 épisodes. Cependant, les scénaristes avaient 9 mois pour l’écriture des 35 épisodes. C’était un challenge que Clémence Madeleine-Perdillat et son équipe d’écriture ont su relever avec brio.

Il faut dire que la saison 2 devrait au départ s’inspirer de la version de Be Tipul. Toutefois, le personnage de Claire incarné par Charlotte Gainsbourg a été totalement changé.

Un rôle inattendu pour Aliocha Delmotte

Aliocha Delmotte incarne Robin dans la deuxième saison de En thérapie. Il découvre la production dans un premier temps comme simple spectateur avant de décrocher un casting grâce à sa mère. S’il incarne aussi parfaitement le rôle de Robin, c’est parce qu’il a déjà vécu un confinement pareil dans la vraie vie selon ses affirmations. Cependant, le réalisateur a été séduit par le jeune acteur grâce à son charisme.

Bien que très calme, ce dernier n’a pas hésité à crier sur Frédéric Pierrot. Ce n’est pas passé inaperçu chez les producteurs qui l’ont immédiatement retenu pour avoir démontré qu’il en avait dans le ventre (selon les mots des réalisateurs).