Professionnels

Comment passer d’ASH à Aide-soignante ?

Vous êtes un agent de service hospitalier et vous désirez devenir un Aide-soignant ? Nombreuses sont les personnes qui ont tendance à confondre ces deux professions, ce qui n’est pas pourtant le cas. Ils ont en effet des missions très différentes. Depuis plusieurs années, il est possible de passer d’un ASH à un AS. Pour y arriver, voici ce qu’il faut faire.

Comment passer d’un agent de service hospitalier à un Aide-soignant ?

Depuis 2007, le métier d’agent de service hospitalier et celui des aides-soignants ont été combinés. Cependant, il est important de respecter certains critères.

A lire également : Est-ce que les ASH font partie du personnel soignant ?

L’expérience

Avant d’opter pour le métier d’Aide-soignant, vous devez faire 8 ans minimum dans le corps des AHS. Ces derniers ont pour mission de prendre en charge la propriété de l’établissement. Il s’occupe du nettoyage :

  • des chambres ;
  • des salles de bains et de soins ;
  • les cadres réservés aux opérations.

Ils entretiennent également les véhicules sanitaires. Ce sont en réalité des personnes qui s’évertuent à prévenir les biocontaminations tout en instaurant de l’hygiène dans l’hôpital. Toutes ces tâches leur permettent d’être régulièrement en contact avec les patients pour intervenir en cas de besoin.

A voir aussi : Quelles sont les qualités requises pour être infirmière ?

La formation

À l’issue des 8 ans d’expérience professionnelle, les ASH sont en mesure de suivre une formation pour devenir AS. Cela s’effectue dans le cadre d’une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Généralement, les agents de service hospitalier sont très proches des aides-soignants. Au cours des nettoyages, il arrive qu’ils assistent aux soins que donnent leurs collègues aux patients. Ils sont souvent invités dans les salles des opérations chirurgicales pour entretenir les équipements et le cadre.

Cependant, cela ne suffit pas ! Vous devez effectuer un stage spécialisé durant six mois. À la fin, vous obtenez le grade d’aide-soignant stagiaire et vous êtes rémunéré en fonction du grade de la classe normale d’aide-soignant. Ensuite, vous pouvez gravir les échelons pour devenir un AS confirmé.

Notez que la formation est totalement prise en charge par l’établissement dans lequel vous travaillez. Le plus important est que ledit établissement parvienne à valider votre demande afin de faire valoir vos connaissances au sein de votre hôpital.

Quelles différences existent entre un ASH et un AS ?

Bien que le métier d’agent de service hospitalier et celui d’aide-soignant aient quelques points communs, ils présentent quelques différences. En effet, les ASH s’occupent du nettoyage des locaux. Ils se chargent d’éviter les contaminations biologiques et les infections nosocomiales. Parfois, ils contribuent même au partage des vivres lorsque le besoin se fait ressentir.

L’aide-soignant quant à lui, est plus proche des infirmiers. Il assiste quotidiennement les patients et leur administre des soins. Ils notent souvent les informations relatives à l’évolution de leur santé afin de les soumettre à leur supérieur. Ces derniers sont beaucoup plus liés au confort tels que les pansements.

Au niveau du salaire, il est identique en début de carrière. Cependant, celui des AS connaît une augmentation plus rapide. Ils passent de 1555 euros à 1958 euros bruts chaque mois lors du premier échelon. Les ASH quant à eux, passent de 1546 à 1790 euros bruts mensuels.

En gros, suite au décret du 3 août 2007, les agents de service hospitalier peuvent devenir des aides-soignants. Toutefois, il est important que vous suiviez une formation complémentaire pour obtenir le droit d’exercer.