Quelle est l’heure de la rupture du jeûne ?

La date du début du Ramadan a été dévoilée jeudi en Algérie, en France et dans tous les pays musulmans. Le mois sacré a commencé ce vendredi 24 avril dans la plupart des pays. L’occasion pour nous de revoir le nombre d’heures que les musulmans vont jeûner cette année.

La période de jeûne pendant le mois saint varie, bien sûr, d’année en année et d’une région à l’autre. Ainsi, le pays où les musulmans vont jeûner le plus longtemps cette année est l’Algérie, avec une moyenne de 16 heures. Quant au pays où la durée du jeûne sera la plus courte, c’est aux Comores (environ 12 heures et 50 minutes).

A voir aussi : Quel abonnement SNCF choisir Etudiant ?

En Algérie (Alger), il faut 15 heures et 8 minutes pour rompre le jeûne le premier jour du Ramadan. Alors que la durée sera de 16 heures et 13 minutes le dernier jour du mois sacré. La Tunisie est liée à des périodes de jeûne pratiquement identiques à celles de l’Algérie, à une minute d’intervalle. En ce qui concerne le Maroc, où le mois du Ramadan commencera le samedi 25 avril, les habitants de Rabat devra attendre 14 heures et 55 minutes pour interrompre le jeûne le premier jour et 15 heures et 53 minutes le dernier jour.

Les heures de jeûne en France

En France, la Grande Mosquée de Paris a dévoilé les horaires quotidiens du début et de la fin du jeûne. Néanmoins, l’horaire change d’une région à l’autre. Pour la capitale Paris, le premier jour du Ramadan, al Fajr est à 4h59 et le Maghrib à 20h58. Les musulmans de Paris jeûneront donc au début du Ramadan près de 16h. Le dernier jour, ils jeûnent 17 heures et 44 minutes.

A découvrir également : Comment recuperer du muscle après une perte de poids ?

Il faut dire que le Ramadan de cette année promet d’être particulièrement difficile pour les musulmans. En effet, la crise sanitaire du coronavirus complique les approvisionnements, sans oublier la fermeture des mosquées. Qu’est-ce qui empêchera les musulmans d’accomplir les prières collectives de Tarawih.

pic.twitter.com/A44om1JTA2

— Grande Mosquée de Paris (@mosqueedeparis) 23 avril 2020