Santé

Les urgences dentaires : quand consulter en urgence ?

Les urgences dentaires désignent les situations où une douleur ou un problème dentaire survient. Il nécessite une prise en charge rapide par un chirurgien-dentiste. Certaines pathologies bucco-dentaires peuvent s’avérer très douloureuses et nécessiter une intervention dans les plus brefs délais. Il est donc important de savoir reconnaître les signes qui doivent alerter et conduire à consulter rapidement un professionnel. 

A lire également : Soulager rapidement une migraine : astuces et techniques efficaces

Les principales urgences dentaires

Les urgences dentaires se présentent sous diverses formes en fonction de la pathologie en cause. Les situations les plus courantes sont généralement liées à : 

  • des caries trop évoluées ; 
  • des fractures ; 
  • des luxations ; 
  • des avulsions.

Une carie dentaire avancée 

Lorsqu’une carie atteint la pulpe dentaire contenue à l’intérieur de la dent, elle provoque de vives douleurs. Cette urgence dentiste requiert un traitement endodontique dans les plus brefs délais.

A lire aussi : Mal de gorge : est-ce que boire du coca peut aider ?

Une fracture dentaire 

Une dent cassée, même partiellement, est une urgence qui requiert généralement une prise en charge immédiate pour éviter une infection ou une nécrose pulpaire.

Une luxation dentaire 

Lorsqu’une dent se déloge de son alvéole suite à un choc ou une chute, il est impératif de la remettre en place au plus vite. L’intervention permet de conserver ses chances de guérison et d’éviter une nécrose de la pulpe. 

Une avulsion dentaire complète 

Suite à un traumatisme, une dent peut complètement sortir de sa loge alvéolaire. Il faut immédiatement la replanter ou la conserver dans du lait ou du sérum physiologique avant de consulter en urgence.

Une inflammation ou une infection des tissus buccaux

Cela concerne : 

  • l’abcès dentaire ; 
  • les angines ; 
  • la candidose buccale. 

Si l’inflammation est importante et s’accompagne de fièvre, il faut consulter sans attendre.

Une douleur post-chirurgicale intense après une extraction 

Cela peut signifier une complication comme une hémorragie ou une nécrose osseuse qui nécessitent un suivi rapproché.

Une douleur maximale spontanée ou nocturne 

Elle peut révéler le début d’une nécrose pulpaire ou une fracture radiculaire qui doivent être traitées sans délai.

Prendre contact avec un dentiste pour une urgence

En cas de doute sur la gravité de la pathologie, demandez rapidement un avis médical. Pour toute urgence dentaire survenant entre 19h et 8h, le weekend ou les jours fériés, plusieurs options s’offrent au patient.

Contacter un service d’urgences dentaires

Contacter un service d’urgences dentaires s’avère souvent être la meilleure solution en cas de problème bucco-dentaire aux urgences. Ils rassemblent des chirurgiens-dentistes de garde prêts à vous ausculter et proposer le traitement adapté pour soulager vos maux même les soirs et weekends. Un numéro de téléphone unique permet généralement de les joindre facilement.

Se rendre aux urgences de l’hôpital 

Se rendre aux urgences de l’hôpital peut s’avérer nécessaire en cas d’indisponibilité des services dentaires d’astreinte ou si la douleur est trop intense. Les chirurgiens maxillo-faciaux pourront ausculter la bouche, analyser la gravité du problème et soulager rapidement la souffrance le temps d’obtenir un rendez-vous ultérieur avec un chirurgien-dentiste.

Contacter un dentiste de garde 

Contacter directement un dentiste de garde est également possible pour certains problèmes urgents. Les associations dentaires tiennent à jour une liste de praticiens volontaires pouvant se déplacer. Ils prodiguent des soins d’urgence là où les services dédiés sont saturés ou trop éloignés.  

Faire appel à un dentiste de proximité 

Dans certains secteurs peu dotés en services d’urgence dentaire, vous pouvez solliciter l’aide d’un dentiste omnipraticien proche de son domicile. Bien que n’assurant pas de garde officielle, quelques praticiens compréhensifs acceptent parfois de recevoir en urgence un patient en souffrance en dehors de leur planning, sur rendez-vous direct.

Prendre rendez-vous pour le premier jour ouvrable 

Des urgences dentaires sont moins inquiétantes même si la douleur demeure vive, comme un abcès en formation ou une carie non pulpaire. Dans ces cas, prendre directement rendez-vous avec son dentiste habituel dès la réouverture de son cabinet le lundi permet de faire examiner rapidement le problème et d’entamer le traitement approprié. 

Que faire en attendant d’être pris en charge ? 

Lorsqu’une urgence dentaire survient, il peut s’écouler quelques heures avant de pouvoir consulter un professionnel. Pendant cette attente, des gestes simples peuvent être menés à bien pour soulager les symptômes. Ils évitent une aggravation de l’état bucco-dentaire. Quelques conseils s’avèrent utiles afin de limiter la douleur et l’inflammation en attendant la prise en charge médicale :

  • Prendre un antidouleur de type paracétamol ou ibuprofène pour calmer la douleur et la fièvre.
  • Appliquer localement du froid sur la zone douloureuse pour diminuer l’inflammation. 
  • Désinfecter la bouche avec du chlorhexidine si présence d’abcès ou plaies buccales.
  • Ne pas essayer de soigner soi-même en effectuant des gestes invasifs type arrachage de dents. 
  • Surveiller l’évolution des symptômes et consulter sans attendre s’ils s’aggravent.

En résumé, toute pathologie dentaire provoquant une douleur intense et soudaine, de la fièvre, des gonflements ou des problèmes fonctionnels comme la difficulté à s’alimenter doivent conduire à une consultation en urgence. Une intervention rapide permettra souvent de soulager efficacement et d’éviter des complications plus graves.