Un cimetière

Rapatriement corps avion – les démarches à suivre

En cas de décès à l’étranger, les proches du défunt ont souvent du mal à s’organiser pour faire le rapatriement du corps. Pour faire plus simple, se faire aider par un professionnel comme une entreprise de pompes funèbres est nécessaire.

Les procédures à suivre pour faire rapatrier un corps par avion depuis l’étranger

Bien connaître les démarches à suivre pour le rapatriement du corps permet aux proches du défunt de faire l’organisation avec plus de simplicité. En effet, ils n’ont pas le droit de transporter le corps, dans la région natale du défunt, par leurs propres moyens. Ils ont besoin de l’accompagnement d’une agence de pompes funèbres pour passer toutes les démarches nécessaires au transport : informer les autorités locales à l’étranger, réaliser la demande de rapatriement, établir le certificat médical de décès et le certificat de non-épidémie ainsi que l’autorisation de fermeture de cercueil… Si le défunt se trouve à l’étranger, l’avion est généralement le moyen de transport utilisé pour le rapatrier.

A lire aussi : Comment aider les personnes âgées ou à mobilité réduite ?

Avant le rapatriement corps avion, il faut procéder à la mise en bière. L’agence de pompes funèbres va alors s’occuper de la sélection du cercueil et des soins de conservation nécessaires. En principe, le corps sera placé dans un cercueil hermétique disposant d’un filtre épurateur. Ce filtre sanitaire va servir à la neutralisation des gaz de décomposition. Il est placé avant la fermeture du coffre. Si le défunt avait souscrit à un contrat d’assurances obsèques l’organisation des préparatifs sera entre les mains de son assureur.

Les règlements à respecter pour rapatrier un corps en avion

Une allée d'un cimetière

A lire aussi : Quels sont les trois repas de la journée ?

Le rapatriement d’un corps en avion exige le respect de la réglementation des pays concernés, qu’il s’agisse d’un rapatriement depuis la France vers l’étranger ou depuis l’étranger vers la France. Les termes de rapatriement de corps du défunt peuvent varier d’un pays à un autre. Grâce à l’accompagnement d’une agence de pompes funèbres, c’est plus facile d’identifier les exigences de chaque pays. Si certains pays exigent l’utilisation d’un cercueil hermétique, d’autres sont plus exigeants sur les soins de conservation. La plupart des compagnies aériennes ont aussi leurs propres exigences en la matière.

En ce qui concerne le cercueil, des normes sont à respecter pour obtenir l’autorisation de transport d’un pays à un autre. Les autorités sont surtout exigeantes sur l’épaisseur du cercueil qui devrait mesurer plus de 2,2 centimètres. Ce sera à la veille de son départ en avion que le cercueil doit être emmené à l’aéroport. L’organisation d’un rapatriement de corps par avion prend généralement deux jours. Au moment où le cercueil arrive à destination, le transport depuis l’aéroport jusqu’à la destination finale est pris en charge par les pompes funèbres locales. Il faut alors prévoir des frais supplémentaires au cas où le lieu d’inhumation se situerait loin de l’aéroport.

Pour ce qui est du coût de rapatriement de corps en avion, plusieurs paramètres entrent en considération pour le déterminer. Il inclut généralement les démarches administratives, la préparation du corps et le transport. La distance à parcourir peut aussi influencer le prix du rapatriement. Pour éviter les mauvaises surprises, il est fortement recommandé de s’informer auprès de l’agence de pompes funèbres en qui vous allez faire appel.