Incontinence chez la personne âgée : analyse de ce trouble physique

En matière d’incontinence chez la personne âgée, les femmes sont les plus exposées. En effet, 30 % des personnes ayant plus de 75 ans souffrent d’incontinence urinaire. Ces troubles sont liés à l’âge, mais il existe un moyen efficace de les traiter. Toutefois, le traitement dépend du type d’incontinence et de sa manifestation. Voici plus de détail sur ce phénomène qui touche pratiquement toutes les personnes âgées.

Les différents types d’incontinence

Le vieillissement est un facteur déterminant dans l’apparition de l’incontinence chez la personne âgée. En effet, l’avancement de l’âge provoque la détérioration des fibres du muscle de la vessie et des sphincters. Heureusement, il existe des protections capables de préserver l’intimité de la personne atteinte. Il convient d’en savoir plus sur ce type de protection urinaire afin de mieux comprendre leur fonctionnement.

Lire également : Rapatriement corps avion – les démarches à suivre

L’incontinence de situation

Ce type de fuite urinaire est lié à des troubles cognitifs. Il est connu pour altérer les facultés du patient qui n’a plus aucun contrôle sur sa vessie.

L’incontinence de handicap moteur

Il est possible que l’incontinence soit liée à un handicap moteur qui restreint les mouvements de la personne âgée. Ainsi, elle n’est plus capable de se rendre aux toilettes seule quand elle en a besoin : ceci provoque des fuites urinaires.

A lire aussi : Numéro de sécurité sociale : où le trouver ?

L’incontinence urinaire totale

Lorsqu’une personne souffre de l’incontinence totale, elle devient dépendante de son entourage. Ce trouble a pour cause l’absence de contrôle sur la vessie. Cela peut également avoir pour cause une maladie ou une opération chirurgicale.

En dehors de ces différents types d’incontinence, il en existe de nombreux autres selon les symptômes observés.

Incontinence urinaire chez la personne âgée

Les causes de l’incontinence

Bien que l’incontinence soit principalement causée par le vieillissement, ce n’est pas la seule cause des fuites urinaires chez les personnes du troisième âge. En effet, l’incontinence peut avoir de nombreuses autres causes, surtout si le patient souffre de plusieurs autres maladies comme :

  • l’hyperactivité vésicale,
  • l’existence de calculs,
  • le développement d’infection,
  • la présence de sonde,
  • la maladie d’Alzheimer,
  • la maladie de Parkinson, etc.

En dehors de ces causes par impériosité, l’incontinence peut également être causée par une carence en œstrogène, à des grossesses multiples ou encore à un prolapsus.

Les traitements de l’incontinence urinaire chez les personnes âgées

Lorsqu’une personne âgée souffre de l’incontinence urinaire, une prise en charge urgente est requise. Il faut avant tout cerner au mieux le type de fuites urinaires et la manière dont la pathologie se manifeste.

Pour avoir une idée précise et claire afin de trouver le traitement idéal à mettre en place, il faut prendre en compte la fréquence et l’intensité des fuites. Cela doit être effectué par un professionnel de santé. Il revient donc à ce dernier d’établir le traitement idéal en fonction du diagnostic.

En général, le moyen le plus efficace de venir à bout de ce phénomène est le kit de fuite urinaire. Ces protections existent aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Elles peuvent se présenter sous la forme de protège-slips, couches-culottes ou encore des slips absorbants. N’oubliez pas d’y joindre des soins et une hygiène irréprochable pour une meilleure gestion de ce trouble. Il s’agit là d’une solution non permanente, le temps de trouver un traitement radical à cette situation.