Santé

Prothèses auditives prises en charge par l’Assurance Maladie

Prise en charge des prothèses auditives par l’assurance maladie

Pour compenser les pertes d’audition, certains appareils comme l’audioprothèse sont utilisés. Le coût du diagnostic et de l’implantation de ces équipements n’est pas accessible à tous. Vous désirez comprendre le fonctionnement de la prise en charge des prothèses auditives par l’assurance maladie ? Focus ici pour tout savoir.

La prise en charge des prothèses auditives par l’assurance maladie : les critères considérés

L’assurance maladie prend en charge les prothèses auditives selon plusieurs critères. En effet, les aides auditives se regroupent en deux catégories majeures. Il s’agit des aides de classe 1 et des aides de classe 2.

A voir aussi : L’importance de l’IMC chez les enfants

En réalité, comprenez que ce sont sur ces deux classes que s’appuie la sécurité sociale pour définir le plafond de prise en charge de chaque patient.

En plus de cette distinction, des critères comme l’âge et le nombre d’oreilles endommagées sont aussi pris en compte.

A lire également : Comment se débarrasser des lipomes ?

La prise en charge des personnes de 20 ans et plus : comment cette opération se déroule-t-elle ?

Ici, la prise en charge des prothèses auditives par l’assurance maladie dépend de la classe des appareils. Les prothèses auditives des classes 1 et 2 coûtent 950 euros par oreille. L’assurance maladie vous rembourse 60 % du montant, à raison de 400 euros par oreille (classe 2).

En ce qui concerne le pourcentage restant, vous pouvez le couvrir par vos soins ou par l’aide de votre mutuelle. De toute évidence, en classe 1, votre prise en charge est totale. Cela n’est pas le cas en deuxième catégorie.

Les audioprothèses chez des moins de 20 ans qui souffrent déjà d’un handicap visuel

Tout comme chez les personnes âgées d’au moins 20 ans, la classe de l’appareil à implanter est importante. De première ou de deuxième catégorie, sachez que le prix d’une prothèse dans le cas d’espèce est plafonné à 1400 euros.

L’assurance maladie rembourse 60 % de ce montant. Le reste est compensé par votre mutuelle. En classe 1, votre prise en charge est entière. En gros, vous aurez à prendre en charge une partie des 40 % restants. Il est conseillé de vous rapprocher de votre mutuelle pour avoir de plus d’informations à ce propos.

Les assurés ayant une complémentaire santé solidaire

La prise en charge des prothèses auditives ne dépend pas uniquement de la sécurité sociale. Avec une mutuelle solidaire, vous pouvez couvrir tous les frais nécessaires. Pour rappel, une audioprothèse coûte 1400 euros au maximum chez les moins de 20 ans. Ce qui est très intéressant avec les mutuelles solidaires, c’est le remboursement total.

Si vous avez 20 ans ou plus, le prix maximal d’un appareil auditif est de 800 euros. Vous serez également remboursé totalement.

Toutefois, il est important de souligner que si vous prenez un appareil plus cher, un reste en charge à payer pèsera sur vous. Ce dernier correspond à la différence du montant facturé par 800 euros.

La prise en charge des prothèses auditives par l’assurance maladie : les équipements de l’appareil

Prise en charge des prothèses auditives par l’assurance maladie

La prise en charge de l’achat de votre appareil prend aussi en compte les différents accessoires. Par rapport aux piles et autres accessoires de l’audioprothèse, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter.

L’assurance maladie s’occupe de vous fournir les piles sur une longue durée. À titre d’exemple, par an, vous bénéficiez de 3 à 10 paquets de 6 piles. Bien évidemment, les générateurs que vous prenez sont compatibles avec le type de votre appareil.

Les écouteurs, la coque, les piles… sont pris en charge sous une condition importante. Tous ces accessoires doivent être inscrits sur la liste des produits et des prestations remboursables par l’assurance maladie.

Une autre condition importante pour une prise en charge d’audioprothèse

Il y a une autre condition à la prise en charge des prothèses auditives par l’assurance maladie. Vous devez avoir une ordonnance de prescription d’appareil auditif. Un médecin généraliste peut vous fournir l’ordonnance. Pour les enfants de moins de 6 ans, un médecin ORL est mieux qualifié.

Dans tous les cas, vous ne devez pas manquer de vous rapprocher du service de sécurité sociale le plus proche pour plus d’informations.

Si vous désirez comprendre la prise en charge des appareils auditifs, contactez un conseiller de service assurance maladie. Ce dernier est en mesure de vous apporter des explications claires et nettes.