Comment calculer son IMC ?

L’IMC ou l’indice de masse corporelle est une donnée utile pour tous ceux qui veulent suivre de près leur état de santé. C’est une valeur qui vous aide à déterminer si votre poids est adéquat par rapport à votre corpulence. Sa détermination est très simple, l’on vous montre comment vous devez procéder.

L’IMC en quelques mots

L’indice de masse corporel ou IMC indique le rapport entre le poids d’un individu et sa taille. L’IMC ou BMI (Body Mass Index) est une valeur nécessaire pour évaluer si le poids du sujet est adapté à sa taille. Un IMC élevé indique une tendance vers le surpoids et l’obésité tandis qu’un IMC faible révèle que la personne est maigre.

A voir aussi : Où trouver le CBD ?

IMC : une formule très simple

Vous prenez votre poids actuel et vous le divisez tout simplement par votre taille élevée au carré. Les unités utilisées sont respectivement le kilogramme et le mètre carré. Ainsi, l’IMC est en kg/m².

Supposons que vous êtes une personne mesurant 1m80 pour un poids de 83 kg. Le calcul à faire serait donc : 83/ (1.80) ². Ce qui nous donne 25, 61 kg/m². Vous avez maintenant votre IMC, mais encore faut-il savoir l’interpréter.

A voir aussi : Comment soigner les vertiges de position ?

Les différentes tranches d’IMC

C’est l’OMS qui définit les différentes fourchettes qui servent à interpréter le résultat du calcul, l’IMC. En somme, vous avez 6 catégories d’IMC correspondant à 6 types de corpulences.

  • Maigre : vous êtes considéré comme maigre si votre IMC est en dessous de 18.4.
  • Normale : un IMC normal est situé entre 16.4 et 24.9 et cela veut dire que votre poids est adapté à votre taille.
  • En surpoids : une personne est considérée en surpoids si son IMC se situe entre 25 et 29.9.
  • Obésité modérée : si votre IMC se trouve entre 30 et 34.9, vous êtes dans la catégorie obèse modérée.
  • Obésité sévère : elle est indiquée par un IMC se situant entre 35 et 39.9.
  • Obésité morbide : au-delà de 40 d’IMC, vous êtes dans la catégorie de l’obésité morbide.

L’interprétation médicale de l’IMC

L’interprétation médicale de ces valeurs revient à votre médecin. Vous pouvez quand même avoir un indice sur leurs significations par rapport à votre santé. Il faut savoir que les IMC indiquant le surpoids et les différents stades d’obésité sont les alarmes sur divers risques de problèmes de santé.

Connaître l’IMC permet de prévenir des risques d’apparition de maladies liées au surpoids et à l’obésité ou à la malnutrition. Il s’agit entre autres des maladies plus ou moins graves comme le diabète, l’hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires et bien d’autres encore. L’on parle bien de risques et non de fatalité !

L’IMC : un indice incomplet

L’IMC donne des indices particulièrement importants même s’il est souvent critiqué. Il ne prend pas en compte des facteurs liés à la corpulence de la personne comme son métabolisme, son âge ou encore son sexe. De même, l’IMC n’est pas pris en compte pour un sportif de haut niveau, des personnes âgées de plus de 65 ans et les enfants de moins de 18 ans.

Du point de vue de l’apparence, deux femmes ou deux hommes ayant un même IMC peuvent se présenter très différemment, car les gras ne sont pas répartis sur leur corps de la même façon. L’interprétation de l’IMC est à compléter par des examens plus approfondis et personnalisés.