Actualité

Covid : toujours d’actualité en 2022

Depuis le début de la pandémie, la majorité de la population était à cheval sur le respect des gestes barrières. Différentes mesures de sécurité ont également été mises en place pour maîtriser la situation. D’autres solutions ont été découvertes plus tard (les différents vaccins et soins). Mais malgré tout, le virus est toujours là, persistant et ravageant. Le nombre de malades, tout le nombre de décès ne cessent d’augmenter. Raison pour laquelle il faut toujours prendre soin de vous et de vos proches. De plus, avec les multiples variants, il importe de redoubler de vigilance.

Test régulier pour mieux anticiper

Pour éviter d’attraper le virus, il est préférable de faire plus que les gestes barrières. En effet, il est évident qu’il peut encore y avoir des failles dans chaque mesure que nous pensions sécuritaires. Pour preuve, les cas ne cessent d’augmenter au début de la pandémie alors que chacun faisait de son mieux pour respecter les mesures préventives. Ainsi, se reposer sur ses lauriers est la pire chose à faire. L’anticipation est la meilleure solution pour éviter tout risque de cas grave. Dans ce cadre, il est conseillé de faire un test régulier afin de prendre les précautions adaptées à chaque situation. C’est surtout recommandé après avoir assisté à un rassemblement, suite à un contact avec un cas suspect, ou même juste en cas de doute. Pour ce faire, un test antigénique est une solution. Il s’agit d’une méthode pour dépister tous les cas de Covid-19, avec ou sans symptômes. Le testeur va faire un simple prélèvement nasal qui sert à déceler l’existence d’antigènes. Le résultat sera annoncé dans les 12 à 72 heures après le test. Il est aussi possible d’acheter des tests antigeniques covid pour faire des autotests réguliers chez soi ou en pharmacie. Le résultat est obtenu après 15 à 30 minutes du prélèvement.

A voir aussi : Quel poids pour quel âge ?

Évolution de la situation sanitaire en France

La Covid-19 s’est propagée de manière foudroyante sur le plan international. Et cela recommence encore et encore. En France, comme ailleurs, la reprise épidémique se manifeste. Le nombre de tests effectués tend à diminuer, mais le taux de positivité stagnent dans les 15 à 30 %. Si auparavant, les personnes âgées et à risques étaient les plus en danger au début, tout le monde n’est plus à l’abri après l’entrée des variants. En effet, au vu du taux d’incidence des trois derniers mois, celui de la tranche d’âge de 20 à 29 ans est le plus élevé (882 cas).

Positif pour la première fois : ce qu’il faut faire

Puisque le quotidien suit son rythme, personne n’est à l’abri du virus. Et la première fois, c’est toujours la panique. Dans le cas où vous avez des symptômes, il est conseillé de vous isoler le temps d’avoir une confirmation. Si c’est négatif, tant mieux. Dans le cas contraire, vous avez le devoir de prévenir toutes les personnes avec qui vous étiez en contact durant la dernière semaine. La durée d’isolement est de 7 jours si vous avez un schéma vaccinal complet. Sinon, il faut compléter les 10 jours. N’hésitez pas à contacter votre médecin si vous avez des doutes ou si vous constatez le moindre signe d’aggravation.

A voir aussi : Chérie, nourriture miracle ?

Point sur la vaccination

Actuellement, la vaccination est considérée comme étant la méthode la plus fiable pour se protéger du Coronavirus, en plus des gestes barrières. Ceux qui ont respecté le schéma de vaccination en sont maintenant à leur troisième dose. C’est conseillé, non seulement pour les personnes éligibles au rappel, mais aussi à leur entourage. D’autre part, il est également conseillé de faire un vaccin contre la grippe pour limiter les erreurs de diagnostic ou les risques de double infection.