Santé

Quels sont les signes d’une intolérance au lactose?

intolérance au lactose

Voulez-vous identifier les symptômes d’une intolérance au lactose ? Les sujets atteints d’intolérance au lactose sont incapables de digérer les aliments contenant cette substance. Il peut s’agir du lait, du fromage ou d’autres produits laitiers. Cependant, si cela se produit par inadvertance, voici les signes à rechercher.

L’inconfort digestif intestinal

Un des principaux symptômes de l’intolérance au lactose est les problèmes digestifs ou les troubles gastro-intestinaux. Cela est généralement causé par le manque de lactase au niveau du tube digestif. Ainsi, le lactose fermenté dans l’intestin produit des gaz qui vont provoquer des ballonnements chez le sujet atteint. Cela peut se manifester par :

Lire également : Le CBD : bon pour les os ?

  • des flatulences ;
  • des crampes abdominales ;
  • une augmentation du volume de l’abdomen ;
  • des gargouillements du ventre.

Par ailleurs, une intolérance au lactose peut également causer des maux de ventre à savoir : les vomissements, les nausées, les reflux gastro-œsophagiens, les brûlures d’estomac, etc. Cela peut également induire des signes gênants comme les coliques et la diarrhée. Pour y remédier, consommez lactolerance, un produit qui favorise la digestion du lactose.

La répétition des symptômes cités ci-dessus peut entraîner une inflammation du côlon et de l’intestin grêle. Ce phénomène causé par le passage de diarrhées acerbes risque de troubler tout le microbiote intestinal. Cela peut aussi provoquer une diminution de la réaction immunitaire.

A voir aussi : Pourquoi choisir un taxi conventionné pour ses déplacements médicaux ?

Les symptômes psychologiques

Le stress est le premier signe psychologique de l’intolérance au lactose. Cela est dû à l’angoisse liée à l’arrivée des signes qui peuvent être très durs à gérer en société. Vous pouvez également ressentir de la migraine et être l’objet d’une hyperactivité. Généralement, ces symptômes sont provoqués par la nervosité de voir vos symptômes se répéter.

Par ailleurs, les personnes atteintes d’intolérance au lactose présentent des signes de fatigue chronique et la déprime. De plus, les signes de l’intolérance au lactose expliqués ci-dessus surviennent souvent entre 15 minutes et 4 heures après la consommation d’aliments comportant le lactose. Ils traduisent une digestion incomplète et troublée par le bouillonnement du lactose dans l’intestin.

Les symptômes chez les enfants

Chez les enfants, une allergie au lait de vache peut survenir après la consommation de produit laitier ou de lait. Cela se traduit par des démangeaisons, une respiration sifflante et des éruptions cutanées.

Cependant, ces signes peuvent être confondus aux manifestations de bien d’autres réactions allergiques. Ainsi, il est préférable de faire une consultation pédiatrique pour déceler le mal.

Par ailleurs, les enfants peuvent également présenter des signes de troubles digestifs. Il s’agit des douleurs au niveau de l’abdomen, des vomissements et parfois des diarrhées.

La variation des symptômes

Les symptômes de l’intolérance au lactose peuvent varier selon deux aspects essentiels. Il s’agit de la quantité de lactose consommée d’une part et de la sévérité de la fermentation dans l’intestin. En effet, si un intolérant au lactose consomme du fromage frais, les signes seront plus sévères que pour du fromage affiné.

Par ailleurs, une intolérance au lactose peut être faible si votre intestin sécrète toujours de la lactase en petite quantité. Cela dit, l’absence de cet enzyme peut entraîner une réaction sévère. Enfin, l’apparition de ces symptômes peut signifier une intolérance au lactose, mais de façon temporaire. En effet, certaines maladies ou des médicaments peuvent les provoquer pendant quelques moments.