Professionnels

Le coût des prises de sang sans ordonnance : ce que vous devez savoir

En général, la prise de sang s’apparente à une analyse médicale qui sert à accéder à de nombreuses informations. Celle-ci peut se réaliser en laboratoire ou à domicile. Toutefois, avez-vous besoin d’une ordonnance pour en faire une ? Est-elle payante ? Combien coûte-t-elle dans ce cas ?

Faudra-t-il une ordonnance pour effectuer une prise de sang ?

De prime abord, il convient de retenir que toutes les analyses médicales sont réalisables sans ordonnance, en accès direct. En laboratoire, vous aurez juste à signer un formulaire qui stipule votre demande.

A voir aussi : Comment lutter efficacement contre l’absentéisme abusif ?

Par contre, sachez que ni votre mutuelle ni votre assurance maladie ne prendront en charge ces examens. Pour acquérir un remboursement optimal, il vous incombe de trouver une prescription pour une prise de sang, qu’émet un médecin traitant ou pas.

Est-ce que vous devez payer pour une prise de sang ?

Oui, vous devez payer pour une prise de sang. Toutefois, la Sécurité Sociale rembourse à hauteur de 60 %. Du fait que votre mutuelle prend généralement en charge le reste, vous ne réglerez rien ou quasiment.

A lire aussi : Prévoyance santé en entreprise : que faut-il savoir ?

Le coût relativement faible se trouve entre 17 € et 25 €. Ceci relèvera du nombre d’analyses demandées et de la nature. Au cas où vous ne désiriez pas prendre en charge votre prise de sang, veillez à vous orienter vers un médecin pour obtenir une ordonnance.

Pour une ordonnance sans vous déplacer, les médecins sont disponibles 7 J / 7 en téléconsultation. Ceux-ci peuvent vous confectionner une ordonnance, si nécessaire, vous prenez un rendez-vous en ligne.

Pourquoi devez-vous faire une prise de sang ?

Un examen sanguin sert à évaluer la situation d’un patient. Au cours de celui-ci, vous pouvez vérifier, poser ou affiner un diagnostic. Vous avez encore la possibilité de rechercher une explication à des symptômes pathologiques.

Dans certaines circonstances, un bilan de sang pourrait inclure la recherche d’alcool, de médicaments, de stupéfiants, de métaux, etc. La Sécurité Sociale prend 100 % en charge le dépistage des sérologies.

Au cours d’une suspicion de grossesse, un spécialiste de santé vous prescrira une prise de sang. La bêta-HCG est l’hormone recherchée ici et qui est sécrétée en cas de grossesse.

Détectable à partir du dixième jour de la grossesse, la croissance du taux de cette hormone se révèle élément assez fiable. Retenez bien que vous pourrez réaliser cette prise de sang de grossesse sans ordonnance. En revanche, le remboursement ne sera pas effectif. Tout comme lors d’un prélèvement traditionnel.

Pour effectuer votre prise de sang, le médecin pourrait vous demander d’être à jeun.  Notez bien que cela oblige à éviter si possible les activités intenses 24 h avant l’examen. À la veille de l’examen, vous ne devez ni manger ni boire de boissons sucrées, alcoolisées ou jus de fruit. La seule chose autorisée est l’eau. Dans le même temps, il est conseillé un repas léger la veille au soir.

Le matin de votre examen, vous ne devez pas prendre du petit-déjeuner. En outre, vous ne devez pas fumer. La seule chose que vous êtes autorisé à faire est de boire de l’eau. Par ailleurs, il faut savoir que vous pouvez consulter un médecin en moins de 10 minutes. Ce dernier vous prodiguera des conseils et vous donnera une  ordonnance.