Santé

La décoction ou l’infusion, quelle est la meilleure méthode ?

décoction

La décoction et l’infusion sont deux méthodes très utilisées au moment de concocter de la tisane ou du thé. Les modes opératoires de ces deux techniques de préparation sont différents, ce qui pousse de nombreuses personnes à se demander laquelle est la meilleure. Avant d’en décider, il convient d’en savoir plus sur les deux pratiques et sur les propriétés qu’elles permettent de conserver. Plus détails !

Quel est le mode opératoire de chaque méthode ?

Les deux techniques de préparation ne sont pas les mêmes. Avant donc de parler de celle qui est la meilleure, il convient d’en apprendre un peu plus sur chacune d’elles.

A lire en complément : Comment se protéger de la Covid 

La décoction

Elle consiste à bouillir simultanément la plante et l’eau. Pour cela, il faut mettre la plante dans une casserole et y ajouter de l’eau ou un autre liquide recommandé. Il faudra ensuite déposer le tout sur le feu et laisser bouillir à une certaine température. Cette dernière peut varier selon la tisane ou le thé à préparer, il est donc nécessaire de respecter les consignes en la matière.

L’infusion

Pour utiliser cette méthode, vous devez dans un premier temps mettre de l’eau sur le feu et attendre que l’ébullition ait lieu. Vous devez ensuite verser l’eau chaude sur les plantes à infuser puis vous laissez le tout pendant le temps indiqué avant de consommer.

A lire en complément : Chute des cheveux : Quels moyens naturels pour lutter contre ?

Avec quoi faire la décoction ou l’infusion ?

Les deux méthodes sont généralement utilisées dans des cas spécifiques. Pour exemple, l’infusion est plus adaptée pour la préparation de la plupart des thés. Mieux, elle est pratiquée pour concocter des tisanes tout en conservant certaines propriétés du composant, lesquelles pourraient être annihilées une fois sur le feu. C’est la technique la plus utilisée pour les parties sensibles de la plante à l’instar des feuilles ou des fleurs.

Quant à la décoction, elle est surtout pratiquée pour concocter des tisanes. Plus précisément, cette méthode est adoptée pour les préparations faites avec les racines, les tiges, les zestes, les rhizomes, les coques, les écorces, etc. Elle aide ainsi à ressortir le meilleur de ces parties de la plante.

Quelles sont les propriétés de la plante conservées par chaque technique ?

décoction

La décoction et l’infusion ne donnent pas la possibilité de conserver les mêmes propriétés de la plante au cours de la préparation. La première technique vous permet de profiter de certaines propriétés avancées grâce à l’ébullition. Il s’agit notamment des substances chimiques de la plante ou d’un autre constituant végétal utilisé. Cette technique vous aide également à bénéficier de nombreux bienfaits des composants rassemblés pour la tisane.

Quant à l’infusion, elle permet aussi de ressortir les principes actifs de la plante, mais seulement les plus volatils. Elle vous donne la possibilité de profiter des propriétés du végétal qui ne nécessite pas une forte chaleur pour se manifester.

Quelle est la meilleure méthode ?

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas véritablement possible de dire la méthode qui est la meilleure entre les deux. En effet, cela dépend des attentes de chaque personne. Si par exemple vous désirez profiter des principes actifs de la plante se manifestant sous une forte chaleur, il est plus pratique d’utiliser la décoction.

Pour ce qui est de la simplicité de chaque méthode, même si aucun des deux n’est compliqué, il faut reconnaître que l’infusion semble plus facile.

Par ailleurs, comme vous pouvez le remarquer, chacune des deux techniques convient à des composants spécifiques. Par exemple, il n’est pas recommandé de procéder à une infusion quand il s’agit des écorces ou des racines de plante. Cela ne permet pas de tirer profit des propriétés de ces éléments.

Que ce soit la décoction ou l’infusion, il est important de respecter les conditions de préparation, surtout celles en rapport à la température de l’eau et au temps d’attente.

Vous savez désormais un peu plus sur chacune des deux méthodes. Pour concocter vos thés et vos tisanes, vous devez avant tout tenir compte des différentes informations susmentionnées pour faire le choix idéal.