Traiter la polyarthrite rhumatoïde avec le CBD

L’utilisation du cannabis à des fins médicales ne fait pas encore l’unanimité dans tous les pays. Cela n’est pas étonnant quand on ne connait le cannabis que comme de la drogue. Mais, il va bien au-delà, et c’est même légal dans plusieurs pays, pas comme un stupéfiant, mais une plante médicinale. La preuve, l’un de ses produits dérivés, le cannabidiol s’est avéré être un remède plein d’espoir dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, une maladie inflammatoire pour le moment incurable.

La polyarthrite rhumatoïde, de quoi s’agit-il ?

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie auto-immune et inflammatoire. Cela veut dire que le système immunitaire de l’individu attaque par erreur les cellules saines, provoquant une inflammation dans les différentes parties du corps touchées. Elle s’attaque particulièrement par symétrie aux articulations, et généralement à celles des mains, des poignets et du genou. La PR peut aussi affecter d’autres tissus dans tout le corps et causer des problèmes dans des organes comme les poumons, le cœur, les yeux, etc.

Lire également : Qu'est-ce qui peut rendre une femme stérile ?

Quels sont les symptômes de la PR ?

Ils peuvent assez varier :

  • Des douleurs aux articulations atteintes ;
  • Un gonflement douloureux d’une ou de plusieurs articulations ;
  • L’enraidissement ;
  • La fatigue, la fièvre et la perte de l’appétit ;
  • La perte de poids.

Causes et facteurs de risques possibles

En temps normal, le système immunitaire produit des anticorps qui attaquent les bactéries et les virus, aidant à combattre les infections. Si un individu est atteint de polyarthrite rhumatoïde, son système immunitaire envoie des anticorps par erreur aux muqueuses de ses articulations où ils attaquent les tissus et provoquent au passage les inflammations et les douleurs ressenties. Bien que plusieurs théories expliquant pourquoi l’organisme attaque ses propres cellules aient été émises, aucune d’elles n’a été prouvée. Cependant, il existe quelques facteurs qui peuvent augmenter votre risque de développer une polyarthrite rhumatoïde, notamment le patrimoine génétique, les hormones ou encore le tabagisme.

A lire également : Pourquoi une inflammation fait mal ?

Comment traiter la polyarthrite rhumatoïde avec le CBD ?

Il est vrai qu’il n’existe pas de remède connu contre la polyarthrite rhumatoïde. Cependant, un traitement par physiothérapie ou par prise de certains médicaments peut contribuer à ralentir considérablement la progression de la maladie. Le cannabidiol est un composant actif présent dans la plante de cannabis. Il possède des effets anti-inflammatoires qui pourraient aider à ralentir, voire arrêter la progression de la PR. Si vous désirez vous en procurer légalement en France, voici les meilleurs sites CBD d’après river-project.net.

Le CBD agit selon un processus immunosuppresseur et anti-inflammatoire. C’est une substance aux propriétés analgésiques qui se présente généralement sous la forme d’un liquide et d’une capsule. On peut donc prendre la capsule par voie orale ou ajouter de l’huile de CBD à de la nourriture. On peut également mélanger l’huile de CBD avec une lotion et l’appliquer directement sur la peau. Cela permet d’avoir un résultat plus rapide sur les articulations raides et douloureuses. La prise du CBD permet de diminuer de façon significative l’inflammation et facilite le repos et le sommeil. Elle facilite également la mobilité des articulations en atténuant la douleur qui y est associée.