Santé

Strabisme : comment cela affecte-t-il la perception de la profondeur ?

À la naissance, les yeux des bébés ne sont pas forcément alignés. Il faut souvent du temps pour que ce petit corps trouve ses repères et que tous ses organes s’adaptent à son nouvel environnement. Ainsi, il faut souvent plusieurs semaines, voire des mois, pour que les yeux des enfants s’alignent parfaitement. Cependant, chez certains, l’alignement des yeux ne se fait pas même à l’âge adulte. C’est ce qu’on appelle le strabisme. C’est un phénomène pénalisant puisqu’il peut avoir des répercussions sur la perception de la profondeur. Aujourd’hui, donc, nous allons parler du strabisme et des traitements possibles pour résoudre le problème.

Qu’est-ce que le strabisme ?

Le strabisme est un trouble oculaire qui se caractérise par le désalignement des yeux. Entre d’autres termes, les globes oculaires ne regardent pas dans la même direction en même temps. C’est un trouble assez rare en France, mais il est parfaitement connu des experts.

A découvrir également : Comment s’appelle le lit chez le médecin ?

Le strabisme est causé par un déséquilibre dans les muscles oculaires responsables du positionnement des yeux. Lorsque ces muscles ne fonctionnent pas de façon synchronisée, l’un des yeux peut dévier vers l’intérieur, l’extérieur, vers le haut ou vers le bas. C’est ainsi qu’on perçoit un désalignement visuel. Ce trouble peut être constant ou intermittent.

Symptômes et dépistage du strabisme

Comme nous venons de l’expliquer, le strabisme peut être constant ou itinérant. Ainsi, dans certains cas, ce trouble n’est pas forcément visible de l’extérieur. Mais les symptômes se font forcément ressentir. Les personnes atteintes peuvent éprouver une vision double, une fatigue oculaire, des maux de tête fréquents ou encore une difficulté à estimer les distances. La perception de la profondeur est ainsi affectée.

A découvrir également : Compléments alimentaires pour sportifs : mythes et réalités

Le dépistage précoce est essentiel dès l’enfance. Les signes de strabisme chez les enfants ne sont pas faciles à percevoir. Toutefois, on constate souvent chez les enfants atteints de ce trouble un larmoiement excessif et un frottement régulier des yeux. Ils peuvent aussi avoir des difficultés à suivre des objets du regard.

Le dépistage implique généralement des examens oculaires, des tests de vision et des évaluations de la coordination oculaire. Une détection précoce permet d’initier rapidement un traitement pour minimiser les impacts potentiels sur la perception de la profondeur.

Traitements possibles pour le strabisme

Il existe bel et bien des traitements visant à rétablir l’alignement des yeux en améliorant la coordination musculaire. Plusieurs approches peuvent être envisagées, en fonction de la sévérité du trouble et de la cause sous-jacente.

Correction optique

La manière la plus simple de traiter le strabisme est la correction optique. Il est en effet possible de résoudre ce trouble en portant des lunettes spécifiques. Toutefois, cette solution de facilité ne fonctionne pas dans tous les cas. Sur les cas plus sévères, des mesures plus avancées doivent être envisagées.

Thérapie orthoptique

En deuxième option, il y a la thérapie orthoptique. Il s’agit, là encore, d’un traitement non chirurgical qui vise à renforcer les muscles oculaires toujours dans le but d’améliorer la coordination des yeux. Ce traitement se traduit souvent par des exercices de rééducation visuelle pour rééduquer les muscles et restaurer l’alignement des yeux.

Chirurgie réparatrice

Pour les cas les plus graves, la seule solution peut être chirurgicale. Pour traiter le strabisme, il est en effet possible de recourir à une chirurgie réparatrice. Cette intervention vise à ajuster la tension des muscles oculaires, permettant ainsi de réaligner les yeux. La chirurgie est souvent suivie d’une période de réadaptation.