Santé

Mèches pour cigarette électronique: les différents types

Tous les vapoteurs savent que le secret de la vape réside dans la qualité des éléments constitutifs de leurs cigarettes électroniques. Ainsi, le choix du type de mèche (résistance) est tout autant crucial, car il constitue le moteur de votre cigarette électronique. Elle permet au liquide de la vapoteuse de remonter et ainsi s’évaporer au contact du coil chauffé. Découvrez dans cet article les différents types de mèches pour cigarette électronique.

La mèche en fibres (de silice)

Il ne s’agit pas de la fibre de verre, abandonnée depuis longtemps par la plupart des vapoteurs pour sa trop grande propension à noircir et sa relative nocivité.

A lire également : Mammographie : quand la faire systématiquement ?

La mèche en fibres est produite à partir de bois provenant de forêts écogérées. Ces derniers sont transformés à l’aide d’un solvant organique sans aucun ajout ni traitement et stérilisés avant emballage. Ainsi, elles sont associées à du coton pour offrir une capillarité exceptionnelle. De plus, elles ont une durée de vie conséquente que vous pourrez utiliser dans tout type de montage. Elle est :

  • D’une capacité de stockage d’e-liquide ;
  • Supporte sans problème les dry Burns : ce qui est très pratique pour nettoyer le coil avant de changer d’e-liquide ;
  • Facile à manipuler : une fois mouillée et chauffée au chalumeau (ce qui la rigidifie), elle permet de réaliser facilement des coils simples et pratiques.

La mèche en fibres est donc très pratique en dripper et est surtout le compagnon idéal du débutant dans le monde des atomiseurs reconstructibles. Et ce, par sa facilité d’utilisation et la facilité des montages de coils qu’elle permet.

Lire également : Hallux valgus : comment gérer la douleur ?

La mèche en coton cardé (écru)

La mèche en coton cardé est née suite à la recherche d’une alternative des vapoteurs pour trouver une mèche plus saine et douce que la fibre de silice. Ainsi, le coton cardé écru est apparu pour satisfaire les besoins des vapoteurs grâce à son caractère sain et hydrofuge. En plus d’être parfaitement sain, il ne se délite pas et n’est quasiment pas traité chimiquement.

Sa capacité d’absorption d’e-liquide est hallucinante, mais il met un peu de temps à absorber le juice (à cause de son caractère hydrofuge). Cependant, dès qu’il commence, vous allez pouvoir en stocker, ce qui est idéal sur dripper. Le plus génial, c’est qu’elle n’altère en rien les saveurs des e-liquides.

La mèche en coton cardé procure un hit plus délicat que la fibre, donc plus agressive. Néanmoins, il nécessite un peu d’expérience et d’astuce pour être manipulé, car elle est plus délicate que la fibre.

La mèche en coton cardé écru est incontestablement l’alternative la plus abordable de la mèche en fibres. Elle donne davantage une excellente capacité d’absorption et une excellente restitution des saveurs. En revanche, au début, son utilisation exige des microcoils plutôt difficiles à faire.

La mèche en mesh (inox)

La mèche en mesh est une toile constituée de fibres d’acier inoxydable tressé que l’on vend sous forme de feuilles. Sa qualité se mesure en nombre de fibres par pouce (#200, #400, etc.), et elle est utilisée traditionnellement dans les atomiseurs genesis.

La mèche en mesh bénéficie d’une innocuité totale, puisqu’une fois oxydée, elle ne bouge plus. Lorsqu’elle noircit, un simple dry Burn et elle devient à nouveau comme neuf. Cette mèche constitue le candidat idéal pour les atomiseurs qui ont un réservoir situé sous la plateforme qui supporte le coil. En effet, il alimentera à merveille la résistance grâce à sa capillarité exceptionnelle.

Cette mèche convient pour ceux qui désirent des saveurs plus renforcées et un hit parfaitement équilibré. Elle est, sans vouloir vous vexer, réservée aux vapoteurs très patients ou aux experts. Cela parce qu’il exige patience, expérience et maîtrise afin de donner de bons résultats.

La mèche en mesh est sans doute le meilleur type de mèche pour les atomiseurs reconstructibles. Notez que les montages pour mèches en mesh sont extrêmement exigeants. Pour y parvenir, il faut chauffer plusieurs fois la mèche en mesh au chalumeau puis la tremper dans de l’eau sucrée. Ensuite, il faut réussir à le rouler suffisamment, mais pas trop. Elle vous offre une grande qualité gustative, mais demande aussi suffisamment de maîtrise.