Comment savoir si on est enceinte par le toucher ?

Le premier signes que nous sommes enceintes sont souvent administrés par les hormones : HCG, la progestérone et les œstrogènes influencent effectivement immédiatement le fonctionnement du corps, avant d’être joints par la prolactine et l’ocytocine. Cependant, toutes les femmes ne ressentent pas ces changements de la même manière, ou même les remarquent du tout et apprennent sur leur grossesse par test urinaire ou test sanguin. Quelques conseils pour savoir si vous êtes enceinte parfois gagner du temps… pour vivre le plaisir dès le début !

Comment savons-nous qu’on est enceinte ? C’est une question qui hante de nombreuses mamans et futures mamans qui meurent de désir de devenir un. Et il tombe bien, la grossesse conduit à certaines sensations et changements dans le corps qu’il est possible de ressentir. S’ils doivent impérativement être confirmés ou infirmés par un examen clinique, ils mettent la puce dans leur oreille… En théorie, ils permettraient aux femmes enceintes femmes à se déplacer instinctivement loin des sources nocives pour le fœtus : cigarettes, alcool, viande et poisson pas frais… Mais quels sont ces signes qui montrent que vous êtes enceinte Signes qui mettent sur la piste  ?

A voir aussi : Comment éviter les fausses couches en début de grossesse ?

Nausées

La nausée est certainement signe que nous sommes enceinte le plus connu, parce que le plus répandu. Habituellement, ils ne durent que pendant les trois premiers mois de la grossesse, mais peuvent être prolongés selon les femmes. Souvent plus intenses le matin, ils peuvent rester présents toute la journée. En question ? Le niveau de HCG, augmentant brusquement lorsque vous devenez enceinte, entraînant des coeurs élevés et des sentiments de dégoût face à de fortes odeurs.

Vous n’avez plus vos règles, ou elles sont très en retard.

L’absence ou le retard de la règle peut être un signe que vous êtes enceinte si vous êtes habitué à la menstruation régulière. Il est moins significatif si votre période a toujours été capricieuse. L’implantation de l’œuf dans l’utérus peut entraîner de petits saignements bruns au lieu de vos règles habituelles. En cas de doute, parlez-en à votre médecin et faites un test de grossesse.

A voir aussi : Grossesse : peut-on prendre du Donormyl ?

Seins qui gonflent

Un autre classique des premiers symptômes de la grossesse, les seins qui gonflent et les mamelons qui sombre permettent savoir si vous êtes enceinte , ou du moins avoir quelques doutes. Les glandes mammaires commencent à grossir dès que l’œuf est implanté dans l’utérus, entraînant une sensation d’oppression dans la poitrine.

Vous voulez aller aux toilettes presque toutes les cinq minutes

Vous vous demandez comment savoir si nous sommes enceintes  ? Beaucoup de mamans pourraient vous répondre : « Quand vous voulez faire pipi tout le temps ! Cette envie prématurée, qui ne vous lâte ni jour ni nuit, naît lorsque l’embryon est clairement accroché à la paroi utérine et conduit à la production de bêta HCG, l’hormone qui attend dans les tests sanguins de grossesse.

Fatigue chronique

Le premier trimestre de la grossesse s’accompagne souvent d’une grande fatigue, qui est due à la production importante de progestérone. Si la question » être enceinte ? revient souvent à vous et vous êtes une victime de vertiges, il peut être dû à l’anémie de la grossesse. Votre manque de fer corporel : ciblez votre alimentation en fonction de ce critère !

Perturbation de vos habitudes alimentaires

Les envies célèbres et les mélanges de nourriture inhabituelle ne sont pas scientifiquement expliqués… Si le bon sens peut vous donner envie de « manger pour deux », ce n’est pas toujours vrai et tout dépend des mamans. Donnez toujours la préférence aux vitamines et à une alimentation équilibrée !

Tigs dans le ventre

Quand vous tombez enceinte, beaucoup de choses se produisent dans le corps et les conséquences peuvent varier considérablement d’une femme à l’autre : abdomen tendu et douloureux, constipation, estomac aigre… Vous devez montrer un peu de patience, ces symptômes qui aident à savoir si je suis enceinte s’estompe après quelques semaines.

Changements d’humeur et d’hypersensibilité

La production de masse de diverses hormones déstabilise l’équilibre habituel du corps, qui est ressenti même dans le cerveau, qui gère moins bien les émotions. Une femme enceinte peut bouger en un clin d’œil de la tristesse à l’euphorie et pleurer pour des raisons totalement inattendues. Ce phénomène fait partie intégrante de la grossesse !

Les principales hormones de la grossesse Toutes les sensations et évolutions physiques et psychologiques susmentionnées proviennent de la production de diverses hormones, et à des doses élevées. À le haut de la liste est le HCG, ou Gonade Chorionique Humain. C’est elle que nous mesurons pendant les tests de grossesse car il augmente rapidement. Sa présence permet également la production d’oestrogène et de progestérone, deux autres hormones fondamentales produites par les ovaires et le corps jaune pour assurer l’implantation de l’embryon. C’est aussi grâce à eux que la membrane utérine parvient à évoluer en même temps que l’embryon grandit pour l’abriter toujours confortablement.

En fin de grossesse apparaissent prolactine et ocytocine. Le premier déclenche la production de lait par la mère. Activé pendant l’accouchement, il reste fonctionnel tant que le bébé boit régulièrement du sein. La seconde intervient à peu près en même temps et a un double rôle crucial : déclencher des contractions et assurer un lien émotionnel fort entre la mère et le bébé.

Alchimie subtile, la grossesse conduit à son lot de spécificités. Accueillez ces changements avec joie, ils ne durent que 9 mois !