Qu’est-ce qu’un pharmacien titulaire ?

Pour faire carrière dans la pharmaceutique, vous pourriez bien devenir simplement pharmacien titulaire. C’est un métier qui mérite toute l’attention requise. Si vous voulez l’essayer, vous devriez lire ceci.

La formation

Pour devenir pharmacien titulaire, l’on doit au préalable suivre un cursus qui y prépare. Cela suppose que l’on a fait des études dans un cadre formel pour obtenir certains diplômes et compétences. Ce sont les clés d’entrée dans le secteur.

Lire également : Quel est le taux de TSH normal pour tomber enceinte ?

La première phase de formation est obligatoire. Elle permet d’acquérir toutes les connaissances minimales requises à l’exercice futur du métier. Cela consiste en l’obtention d’un diplôme d’Etat de docteur en pharmacie. Une fois, ce diplôme obtenu, il faudra réaliser un stage complémentaire de 6 mois pour acquérir les rudiments pratiques. Ce stage doit se faire dans une officine dûment reconnue. Le stage professionnel peut être admis.

Il y a aussi une seconde phase de formation dite facultative. Il est question de poursuivre sa formation après le diplôme en acquérant des ressources sur certaines subtilités du secteur. Les urgences et premiers secours, le maintien et les soins à domicile, la nutrition et la diététique sont autant de notions que l’on pourra aborder durant cette phase.

A lire également : Quels sont les effets secondaires de la spiruline ?

Les compétences

Le pharmacien titulaire a le pouvoir de chef d’entreprise et de pharmacien.

En tant que chef d’entreprise, il s’assure de la bonne marche de sa structure. Il fédère toutes les activités et incite sa troupe à donner le meilleur d’elle-même. Il est également sur place pour encadrer et former les stagiaires occasionnels. C’est aussi à lui de mettre à la disposition de ses pharmaciens assistants tous les produits importants et délicats. Il négocie les médicaments avec des vendeurs attitrés et agréés.

Comme pharmacien, il est en collaboration directe avec toutes les structures et institutions de son secteur. Il est donc informé des initiatives du secteur et il s’arrange pour que son entreprise soit toujours bien vue. Il est à la tête de la chaîne hiérarchique. C’est donc à lui que revient le soin de gérer la partie relationnelle avec l’extérieur et la manipulation des médicaments du point de vue scientifique. Il a l’expertise qui convient.

Type de fonctionnement

Le pharmacien est un professionnel aguerri qui a achevé le cycle conventionnel pour devenir pharmacien. Cela veut dire qu’il est un expert dans son secteur. Il est alors autorisé à choisir son type de fonctionnement.

Il peut décider de faire de l’exercice libéral. Dans ce cas, il est travailleur selon ses heures et en fonction de son cadre de vie. Il n’y a alors pas de local ou d’officine pour son travail. Il peut se retrouver seul ou avec plusieurs autres collègues en tant qu’expert ou consultant. Ce sont des structures ou professionnels qui se permettent de tester par exemple, certains médicaments et d’en attester l’efficacité.

Il y a aussi la possibilité que le pharmacien crée une officine qu’il dirige. Cela lui permet de faire converger toute sa clientèle vers un cadre précis. Il peut alors s’entourer de pharmaciens assistants pour les tâches les moins expertes.

Dans les deux cas, le professionnel n’a pas de salaire fixe. Tout dépend de son cadre géographique et des paramètres d’exercice.