les dangers de la spiruline

Quels sont les dangers de la spiruline ?

La spiruline est un complément alimentaire hors du commun. Elle a longtemps été décrite comme étant le meilleur complément alimentaire de tous les temps. Malgré ses bienfaits sur la santé, sa consommation peut s’avérer néfaste à plus d’un égard. C’est pour cela qu’il faut impérativement connaître ses dangers sur l’état de santé d’une personne. Cet article vous présente les dangers de la spiruline sur la santé de l’homme.

Les inconvénients d’une spiruline de mauvaise qualité

Reconnue comme étant l’un des produits les plus riches au monde, la spiruline renferme plus de 60 % de protéines. On y retrouve aussi du fer, des oligoéléments, du calcium et beaucoup d’autres macro et micro nutriments. Sa forte valeur nutritionnelle fait d’elle un complément très apprécié dans le monde. C’est la raison pour laquelle plusieurs sociétés se sont lancées dans sa fabrication sans pour autant en garantir l’efficacité et surtout la sauvegarde de toutes ses valeurs nutritionnelles.

A découvrir également : Quand prendre Harpagophytum ?

La consommation de spiruline de mauvaise qualité peut altérer les organes tels que le foie, le rein, le cœur, les glandes hormonales. En effet, la spiruline est très riche en fer et en protéine. Consommée à forte dose, cela cause le dysfonctionnement de ces organes. Veuillez donc consulter l’avis de votre médecin avant d’entamer la prise de ce supplément alimentaire.

Les dangers de la spiruline lors de la grossesse et l’allaitement

Jusqu’à présent, il n’y a pas de test réalisé qui ait prouvé les effets secondaires de la prise de la spiruline chez la femme enceinte ou allaitante. Cependant, ses effets détoxifiant sur l’organisme font qu’elle n’est pas adaptée aux femmes enceintes. Pour en profiter, il faut que la femme enceinte ait consommé au début de sa grossesse des algues semblables à celles utilisées dans la fabrication de la spiruline. Par ailleurs, ses bienfaits pour le nouveau-né sont plus remarquables lorsqu’elle est consommée avant l’acte de conception.

A lire en complément : Comment savoir si la rate est enflée ?

Lors de l’allaitement, il est bien possible de consommer la spiruline. Il est quand même préférable de demander l’avis de votre médecin sur le sujet, car les métaux lourds présents dans cette supplémentation sont dangereux pour la mère et son enfant. L’achat de la spiruline doit se faire auprès des fabricants locaux pour garantir son efficacité et son authenticité.

Les dangers liés au non-respect du dosage de la spiruline

Les effets indésirables de la spiruline sont légion et c’est pour cela qu’elle constitue un danger pour la santé humaine. Au niveau du dosage, il faut faire très attention. Pour éviter tout problème, il est conseillé de laisser l’organisme s’habituer à ce nouveau complément alimentaire.

Commencez tout d’abord par prendre quotidiennement des spirulines de 1 g au cours de la première semaine. Ensuite, augmentez la dose de 0,5 g tous les 5 jours jusqu’à l’atteinte d’une dose journalière de cure qui varie entre 3 et 5 g.

Retenez aussi que la spiruline ne doit pas être consommée en cas d’insuffisance rénale et surtout si vous êtes enceinte. Pour éviter tous désagréments, prenez l’habitude de choisir une marque de spiruline dont vous êtes certains de la provenance et de la composition.