Santé

Quel pansement pour une plaie exsudative ?

Une plaie est une lésion cutanée qui se révèle par une ouverture de l’épiderme ou la peau. Mais lorsqu’une blessure occasionne l’apparition de fluides à la surface de la lésion, on parle de plaie exsudative.

Quel pansement est adapté à une plaie exsudative ? Découvrez plus de détails sur le sujet des plaies exsudatives dans cet article !

A lire également : Le CBD : bon pour les os ?

Que retenir concrètement sur une plaie exsudative ?

Une plaie exsudative peut être une brûlure, une éraflure ou bien un ulcère qui renferme des exsudats. C’est quoi un exsudat ? Il s’agit d’une substance liquide de couleur jaune pâle qui apparait souvent pendant le processus de guérison de la plaie. La composition d’un exsudat est semblable à celle du plasma sanguin. Il contient souvent :

  • Eau ;
  • Protéines ;
  • Électrolytes ;
  • Leucocytes ;
  • Enzymes protéolytiques ;
  • Etc.

En plus de tous ses composants, l’exsudat renferme de nombreux facteurs de croissances et des déchets. Durant la phase inflammatoire et après le stade hémostatique, la pénétrabilité des vaisseaux sanguins augmente. Ce liquide exsude et recouvre alors la surface de la lésion.

A lire aussi : Combien coûte une prise de sang dans un laboratoire ?

Quel est le rôle de l’exsudat ?

L’exsudat est une réponse normale de l’organisme à une inflammation de la plaie. Grâce à ses différents composants, l’exsudat contribue à la cicatrisation de la plaie. De fait, cette substance :

  • Prévient le dessèchement de la lésion ;
  • Participe à la répartition des cellules réparatrices ;
  • Apporte des éléments nutritifs ;
  • Favorise une action de détersion autolytique ;
  • Etc.

Il faut ajouter que plus une plaie est grande, plus le volume d’exsudat est élevé.

Une quantité très importante d’exsudat est-elle un problème ?

Une quantité très importante d’exsudat peut être un problème. Cela peut entrainer le ramollissement de la plaie et freiner le processus de guérison.

Dans ce cas, vous devez essayer de trouver le bon équilibre. Vous devez simplement garder la plaie humide, mais pas trop.

Cela vous permettra de prévenir la macération et l’altération de la peau qui fait office de périmètre à la plaie. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de réaliser un pansement adapté à ce type de lésion.

Le pansement adapté pour une plaie exsudative

Pour traiter une plaie exsudative, le pansement américain est préconisé. Il s’agit d’un pansement abordant qui permet de bien absorber les exsudats. Ce pansement est composé d’une compresse épaisse souvent recouverte d’un voile hydrophobe en cellulose.

L’avantage de ce pansement est que sa face externe est perméable à l’air. Ainsi, en plus de représenter une barrière, il assure l’étanchéité du pansement.

Cette compresse empêche ainsi la sortie des exsudats et évite l’humidification du pansement grâce à une agression externe liquide.

De plus, il évite que la plaie se colle aux tenues (vêtements). Quant à la face interne de la compresse, elle maximise la diffusion des écoulements pour une cicatrisation plus rapide.

La reconnaissance d’un pansement américain

Le pansement américain s’identifie par sa forme épaisse et rembourrée ainsi que par sa grande taille. Il est non adhésif, douillet et adapté à la peau. En plus, il réduit toutes les allergies et garantit un port agréable.

Lorsqu’il est bien réalisé, le pansement américain régule l’apport d’humidité tout en s’imbibant du surplus d’exsudat. De fait, il limite les menaces d’infection, protège la lésion et favorise ainsi la bonne cicatrisation.

Outre le pansement américain, certains pansements sont spécialement indiqués pour absorber les exsudats. Il s’agit des hydrocolloïdes et des pansements gras.

En somme, une plaie exsudative se reconnait simplement par le fluide jaune pâle qui apparait sur la surface. Pour soigner une telle plaie, il faut utiliser un pansement américain qui va absorber les exsudats et favoriser le processus rapide de cicatrisation de la plaie.