Production et commercialisation des produits au CBD en France : où en sommes-nous 

La commercialisation des produits au CBD est au centre de plusieurs échanges en France. Si la vente et la consommation des produits contenant du CBD sont déjà un acquis pour des milliers de Français, leur commercialisation est encore objet de quelques remous. Pendant ce temps, l’Union Européenne (UE) autorise la libre circulation des produits au CBD puisqu’ils n’ont pas le statut de lubrifiant.

Quelles sont les dispositions légales prises par la France pour faire autoriser la commercialisation des produits au CBD ? Où en sont les débats sur la production et la consommation des produits au CBD ? Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

A lire en complément : Pourquoi Blaise Pascal Est-il connu ?

CBD : le produit brut en pleine hausse de consommation en France


Avec le CBD, seuls les produits bruts sont les plus vendus et les plus consommés en France. Les produits finis comme les feuilles et la fleur de cannabis, le e-liquide CBD et autres produits de la même espèce sont à priori proscrits de vente. Cette situation est en fait due au fait que ces produits finis comportent des traces probablement élevées de THC qui se trouve être un stupéfiant nocif pour la santé des consommateurs.

Les produits bruts du CBD sont donc les plus prisés en raison de leurs nombreuses vertus sur la santé. Ils répondent à des besoins spécifiques des consommateurs. Il est peut-être important de le rappeler, ces produits sont reconnus pour leurs effets bienfaisants. Ils luttent efficacement contre :

A lire en complément : La chirurgie du nez : Quels sont ses réels avantages ?

  • les inflammations ;
  • les douleurs de toutes sortes ;
  • l’anxiété, la fatigue et renforce le bien-être.

Ils sont également très efficaces dans le traitement de l’épilepsie. Cliquez ici pour trouver facilement des fleurs de CBD pas chères.                                                                              

Dispositions légales pour faire autoriser la commercialisation des produits au CBD en France

Si jusqu’à ce moment, la commercialisation des produits au CBD est interdite sur tout son territoire, la France est à pied d’œuvre pour corriger le tir. En effet, un projet d’arrêté a été présenté à la Commission européenne pour autoriser à la fois la production et la commercialisation des produits en CBD dans ce pays.


Ladite commission devra rendre sa décision dans un délai de trois mois. En espérant un dénouement heureux, il est primordial de préciser que cette décision pourra désormais taire les discordes qui existent autour du sujet. En fait, les débats sont très houleux sur la question du CBD en France.

En effet, le CBD n’étant pas un produit toxique, sa libre circulation est autorisée dans tous les pays membres de l’Union Européenne. Malheureusement, la France s’est trouvée bloquée par un arrêté datant de 1990. En introduisant ce projet d’arrêté, elle pourra enfin se conformer avec la légalisation en vigueur au sein de l’Union Européenne.

Il est important de notifier que cette mesure ne prend pas en compte la vente des fleurs et des feuilles brutes du cannabis. Ce paramètre n’est pas pris en compte par le projet d’arrêté. Il en est d’ailleurs de même pour les produits à fumer, les tisanes et les pots pourris.