Comment soigner ses muscles endoloris ?

est le terme médicalpour la douleur musculaire . Que vous soyez sportif ou non, on peut tous s’inquiéter. Nous savons que nos muscles peuvent devenir douloureux, sujettes à la douleur ou aux contracturesMyalgie . Certaines mesures et précautions sont parfois utiles.

A lire également : Comment prendre de la masse musculaire et/ou perdre du poids ?

Pourquoi souffrez-vous de douleurs musculaires ?

Il existe deux types de muscles :

  • Muscles lisses, tels que ceux impliqués dans la contraction spontanée du cœur.
  • Muscles striés squelettiques, particulièrement impliqués dans l’effort physique. Leur contraction est volontaire et déclenchée par notre système nerveux. Ces muscles sont ceux de nos mollets, cuisses, bras, mais ils sont également situés dans le cou, le tronc, le long de la colonne vertébrale, et sont engagés dans tous nos mouvements.

A voir aussi : Les correcteurs de posture sont-ils efficaces ?

Mais parfois, les muscles striés sont douloureux. Il existe trois types d’événements quipeut entraîner des douleurs musculaires ou une myalgie .

  1. Certaines maladies infectieuses telles que la grippe : les douleurs sont des symptômes typiques de la grippe ; ou certaines pathologies telles que l’hépatite, la poliomyélite, la polyarthrite rhumatoïde…
  2. Contracture, ecchymose ou traumatisme – c’est le cas de la lombalgie et du torticolis.
  3. Et de loin l’effort sportif le plus commun trop intense ou sans préparation. Ensuite, nous parlons volontiers de douleurs.

Comment identifier cette douleur musculaire ?

La douleur est parfois progressive ou soudaine ; limitée à un muscle particulier ou généralisé, affectant différents groupes musculaires ; présente au repos ou intensifiée par l’effort. La description de la douleur est plus caractéristique : raideur, engourdissement, picotements, sensation de brûlure, inconfort avec le mouvement.

Comment la myalgie est-elle traitée ?

Dans le cas d’unmaladie, le traitement est celui de la cause : la maladie est traitée et la myalgie disparaît progressivement.

Si la douleur est liée à l’effort physique, elle diminuera spontanément au fil du temps. Mais pour éviter la récurrence, il est impératif de prendre des précautions. Le réchauffement et l’étirement, la préparation et la progression dans l’exercice sont essentiels pour éviter les douleurs musculaires chez tous les athlètes.

Comment soulager les douleurs et les contractures ?

  • Mettez les muscles douloureux au repos.
  • Massage des zones musculaires douloureuses.
  • Détendez-vous dans un bagnocaldo.
  • Utilisez un relaxant musculaire.

Ces derniers fournissent des éléments actifs, des oligo-éléments et des vitamines qui ont des effets bénéfiques sur les muscles. Par exemple, le magnésium est le principal élément minéral impliqué dans les processus de contraction musculaire et de relaxation. Le potassium, dont le muscle est notre principale réserve de cet élément, est impliquédans de nombreux systèmes enzymatiques. Il contribue ainsi au fonctionnement des cellules, à la conduction de l’influx nerveux et à la contraction musculaire. Le potassium est également utile pour soulager la fatigue musculaire. Le sélénium et le cuivre protègent les cellules du stress oxydatif, qui est connu pour être d’autant plus important que l’effort physique est intense…

Au moindre doute, si la douleur persiste plutôt que de s’estomper ou de s’intensifier, consultez votre médecin.

chaud.

  • Utilisez un relaxant musculaire.
  • Ces derniers fournissent des éléments actifs, des oligo-éléments et des vitamines qui ont des effets bénéfiques sur les muscles. Par exemple, le magnésium est le principal élément minéral impliqué dans les processus de contraction musculaire et de relaxation. Le potassium, dont le muscle est notre principale réserve de cet élément, est impliqué dans de nombreux systèmes enzymatiques. Contribue ainsi au fonctionnement des cellules, la conduction de l’influx nerveux età la contraction musculaire. Le potassium est également utile pour soulager la fatigue musculaire. Le sélénium et le cuivre protègent les cellules du stress oxydatif, qui est connu pour être d’autant plus important que l’effort physique est intense…

    Au moindre doute, si la douleur persiste plutôt que de s’estomper ou de s’intensifier, vérifiez votre